Rives de la Suippe

Un territoire à vocation agricole. Les surfaces agricoles couvrent ce territoire qui gagne régulièrement de nouveaux habitants attirés par de bonnes opportunités immobilières.

Constituée en 2004 et remodelée en 2014, cette intercommunalité a fédéré les énergies de 12 villages et pris dès le début toutes les compétences disponibles au service du développement local. Elle occupe un vaste territoire de 225 km2 assez homogène. La densité de population va, selon les communes, de 5,9 hab/km2 à 70 hab/km2. Deux bourgs-centres accueillent la majorité de la population : Pontfaverger-Moronvillers et Bétheniville. La démographie progresse légèrement chaque année, pour atteindre au dernier recensement un peu plus de 6000 habitants.

Si elle n’est plus autant pourvoyeuse d’emplois qu’autrefois, l’agriculture est très présente dans ce secteur, avec 152 exploitations qui valorisent 18000 hectares et alimentent notamment le pôle de compétitivité de Bazancourt. Des cultures comme le lin ou le miscanthus ont fait leur apparition à côté des spécialités champenoises traditionnelles. L’activité économique est renforcée par des entreprises du commerce et de l’artisanat de taille moyenne et quelques unités industrielles, dont les plus importantes en effectif sont situées à Bétheniville et Pontfaverger.

Le souci du numérique

610 enfants sont scolarisés sur le territoire, dans les 7 établissements existants, que la communauté de communes complète avec un nouveau pôle scolaire à Dontrien pour un investissement de plus de 2 M€. Les établissements ont été dotés d’équipements ludiques et de moyens informatiques. 285 jeunes fréquentent le collège de Pontfaverger-Moronvillers que le Département est en train de restructurer, accompagné par la communauté de communes pour le réaménagement de la voie d’accès.

La compétence scolaire est celle qui a nourri les principaux projets intercommunaux. Un Projet éducatif territorial (PEDT) a été mis en place sur l’ensemble du territoire, au sein duquel ont été intégrés les Temps d’activités périscolaires (TAP). Des « mercredis récréatifs » sont proposés depuis le 1er janvier 2017.

Par ailleurs, des travaux de réfection de la station d’épuration de Bétheniville sont en cours.
Malgré l’extension du réseau d’assainissement, toutes les communes ne sont pas desservies par cet équipement. Les habitations non desservies sont soumises à l’obligation d’installations individuelles de traitement des eaux domestiques, à faire contrôler par un Service public d’assainissement collectif (SPANC).

Un programme de rénovation et d’aménagement de voirie a été également lancé, à hauteur de 200000 € pour 2016. « Notre principal souci est l’insuffisance de la couverture numérique, s’alarme Jean-Pierre Grisouard, président de l’ex-communauté de communes. C’est un problème pour nos jeunes, c’est une
catastrophe pour nos entreprises. Nous travaillons depuis deux ans sur un projet de montée en débit avec le SIEM, en espérant pouvoir donner à tous un accès à Internet dans de bonnes conditions.
»

Les 12 communes :

  • Aubérive (236 h)
  • Bétheniville (1 265 h)
  • Dontrien (218 h)
  • Époye (458 h)
  • Pontfaverger-Moronvilliers (1 740 h)
  • Prosnes (537 h)
  • Saint-Hilaire-le-Petit (346 h)
  • Saint-Martin-l'Heureux (86 h)
  • Saint-Masmes (462 h)
  • Saint-Souplet-sur-Py (141 h)
  • Selles (391 h)
  • Vaudesincourt (104 h)

Populations totales 2014 entrées en vigueur au 1er janvier 2017.

Contact :

Du lundi au vendredi
9h - 12h / 13h30h - 17h (fermé vendredi après-midi)
1 rue de la République - Pontfaverger
Tel : 03 26 40 53 95
Directeur : Céline Mangelinck
7 communes, 8 575 hab., 65 agents

Les pôles territoriaux du Grand Reims :