Nord Champenois

Le nord de l’appellation Champagne. Il fait bon vivre, travailler, se promener, faire du sport, écouter du jazz dans le Nord Champenois, dont les trois-quarts des communes sont des villages viticoles.

Assis entre la plaine fertile de Champagne et le vignoble du Massif de Saint-Thierry, le territoire du Nord Champenois est issu du regroupement de quatre communautés de communes (de La Colline, des Deux Coteaux, de la Petite Montagne et du Massif) intervenu le 1er janvier 2014. Suivant une pente démographique ascendante, il compte aujourd’hui 8900 habitants.

Son économie est largement orientée vers l’agriculture et la viticulture qui ont généré autour d’elles des activités connexes : transformation des produits agricoles, coopérative, tonnellerie, etc. A quoi s’ajoute un petit noyau d’entreprises industrielles (préfabrication d’éléments en béton, scierie, BTP, distribution de produits chimiques…).

Des associations très actives

Proches de Reims, les 12 communes du Nord Champenois ont pour la plupart conservé leur caractère rural et typique. Elles privilégient la qualité de vie à laquelle contribuent, par les animations qu’elles
proposent, de nombreuses associations. A titre d’exemple, Courcy a reçu le label « commune sportive 2014-2018 » pour ses équipements et son dynamisme associatif dans ce domaine;

Hermonville se distingue par le festival Art et Jazz dans ma cour organisé par l’association Hermon’style, réunissant un an sur deux un prestigieux plateau d’artistes qui déplace les foules bien au-delà des frontières intercommunales. Deux associations ont une envergure extra-communale : l’association Les Loups Blancs qui regroupe les clubs d’anciens des 12 villages et l’association viticole du Massif de Saint-Thierry, organisatrice de la grande Fête des Vendanges tous les deux ans. Le territoire brille également par son patrimoine architectural avec, au premier rang, les vestiges et la chapelle de l’abbaye de Saint-Thierry et les églises classées de Cauroy, Cormicy et Hermonville.

Au niveau du patrimoine intercommunal, un pôle scolaire neuf a été construit à Cormicy. Des travaux sont en cours à la maternelle de Courcy et à la cantine de Loivre. Un projet de restructuration vise l’école élémentaire de Brimont et la garderie cantine de Courcy. La création d’une garderie cantine est à l’étude à Saint-Thierry. La station d’épuration d’Hermonville est en cours de reconstruction pour une mise en service mi-2017. Un investissement du même genre était envisagé pour celle de Merfy-Saint-Thierry.

Mais la création de la communauté urbaine du Grand Reims change la donne. Elle devrait permettre à terme de raccorder ces deux communes au réseau d’assainissement urbain.

Les 12 communes :

Populations totales 2014 entrées en vigueur au 1er janvier 2017.

Contact :

Du lundi au vendredi
7h30 - 12h30 / 13h - 17h30 (vend : 16h)
2 place du maréchal de Lattre de Tassigny • Cauroy-les-Hermonville
Tel : 03 26 97 76 85 
Directrice : Françoise Roby
12 communes, 8 933 hab., 74 agents 

Les pôles territoriaux du Grand Reims :