Grand Reims Durable

Le Label Grand Reims Durable : une réponse aux défis environnementaux pour un territoire durable.

Pour répondre aux enjeux de demain, tels que maîtrise de l’énergie, mobilités, gestion des eaux, habitat innovant et de haute performance environnementale, le Grand Reims a développé le label de qualité environnemental Grand Reims Durable® pour l’aménagement et la construction.

Ce label créé par le Grand Reims permet à l’agglomération d’exprimer son ambition en matière de construction durable et de suivre, avec les maîtres d’ouvrages, tout au long de la mise en œuvre des projets que les performances environnementales sont bien atteintes.

Le label Grand Reims Durable ® permet d’avoir un langage commun entre les interlocuteurs d’un même projet et de s’assurer progressivement de la qualité des constructions et des aménagements urbains réalisés. Il donner une identité au territoire de Reims Métropole en matière d’aménagement et d’éco-construction en fédérant les acteurs autour d’une vision partagée du territoire.

Le label Grand Reims Durable, qu’est-ce que c’est ?  L’excellence énergétique...mais pas seulement

  • À l’échelle des bâtiments, le confort intérieur des usagers est pris en compte (lumière naturelle, températures maîtrisées en été et en hiver, écomatériaux...), ainsi que les impacts sur l’environnement (gestion des eaux pluviales, végétalisation des parcelles...).
    La conception bioclimatique est au cœur de la démarche attendue !
  • A l’échelle du quartier, l’écomobilité, la mixité sociale ou encore la création de lieux d’échanges entre les habitants sont au cœur des préoccupations du label.


Une évaluation avec un gradient pour les thématiques de développement durable (A, B, C ou D).

En pratique, la labellisation s'opère à 3 niveaux :

  • en amont de la réalisation de l’opération ,sur la base d’une instruction des dossiers administratifs et techniques des  projets (permis d'aménager, dossier de réalisation d'une ZAC, programmes de travaux...) suivant les critères définis au sein du Label.
  • juste avant le démarrage des travaux de l’opération en examinant les dossiers techniques de consultation des entreprises.
  • en aval de l’opération, une fois les travaux afférents terminés, par vérification de la bonne atteinte, par le maître d’ouvrage, des niveaux de performance exprimés lors du dépôt du dossier.


Le label prévoit des prescriptions qualitatives et quantitatives, à renseigner selon 2 niveaux de réponse pour obtenir un des gradients du label.
Chaque thématique se décompose en prescriptions que le maître d’ouvrage choisit d’atteindre selon un niveau réglementaire ou plus performant. En fonction du nombre de prescriptions classées en niveau performant, le maître d’ouvrage obtient le Label selon les quatre gradients de performance.

  • Exemple de prescription quantitative : la température intérieure ne doit pas dépasser une température de confort pour chacun des 12 mois de l’année pour les logements neufs (pour le niveau le plus performant), quelle que soit la température extérieure
  • Exemple de prescription qualitative : créer des opportunités d’échanges sociaux par l’organisation des espaces intérieurs et extérieurs des bâtiments.


Pourquoi s’inscrire dans un processus de labellisation ?

  • Pour garantir la bonne commercialisation des opérations d’aménagement et de construction

et répondre aux nouvelles attentes des usagers (facture énergétique maîtrisée, cadre de vie de qualité, favoriser les liens sociaux, écomobilité, respect de l’environnement, qualité de vie...).

  • Pour se distinguer des opérations classiques et promouvoir des opérations innovantes en matière de développement durable.
  • Pour Répondre aux attentes de l’agglomération et participer à la cohérence du développement territorial.


Les opérations éligibles :
- Aménagement de quartiers, lotissements, ZAC, parcs d’activités,
- Bâtiments neufs,
- Bâtiments réhabilités,
- Espaces publics.

 

 

La brochure sur le label :

Cliquez sur l'image pour télécharger la brochure

Plusieurs opérations d’urbanisme locales

  • Archives Départementales (2013)

Bâtiment labellisé au niveau B
Maîtrise d’ouvrage : Conseil Général de la Marne.
Points forts du projet :
Un bâtiment pensé pour son usage,
Une acoustique maitrisée,
Une bonne intégration dans son milieu naturel et une végétalisation des toitures et du patio intérieur.

  • Parc d’activité de Sillery (2014)

Aménagement labellisé au niveau B
Maîtrise d’ouvrage : CCI.
Points forts du projet :
Un aménagement paysager qualitatif,
Une bonne prise en compte des liaisons douces,
L’optimisation de la consommation d’espaces.

  • Dossier Reims Village (2016)

Aménagement labellisé au niveau A
Maîtrise d’ouvrage : Sas Croix Blandin distribution.
Points forts du projet :
Un aménagement paysager qualitatif,
Une bonne prise en compte des liaisons douces,
L’optimisation de la consommation d’espaces.

  • Collège Université (2016)

Aménagement labellisé au niveau B
Maîtrise d’ouvrage : Conseil Départemental de la Marne
Points forts du projet :
Une bonne intégration des bâtiments dans leur environnement urbain, un mariage réussi des bâtiments anciens et du bâtiment neuf,
Une bonne maîtrise des fluides : consommation d’eau maitrisée, gestion de l’énergie optimisée en fonction des utilisations des locaux,
Un chantier propre en milieu urbain : nettoyage des engins avant accès aux rues, gestion des nuisances sonores.

L'EDDIE :

La plateforme de la rénovation énergétique

Un service du Grand Reims pour un accompagnement personnalisé et gratuit de votre projet de rénovation énergétique. En savoir plus.