Concertation pour la rénovation de la place de Fermat : le projet avance !

La réunion de vendredi dernier en présence d’habitants du quartier Orgeval a permis d’envisager le scénario d’aménagement d’une partie du cœur de vie de ce quartier. Plus encore, elle a mis en lumière la capacité de la ville de Reims et du Grand Reims à soutenir l’activité commerciale en proposant de la rendre plus visible depuis la rue du Dr Schweitzer et à préserver les parkings des copropriétaires. Le démarrage de la métamorphose de la place Pierre-de-Fermat aura bien lieu à l’été 2018.

Type d'évènement

rénovation urbaine

Date

Description

L’ambition d’Arnaud Robinet, maire de Reims, et de Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims est de conduire la rénovation de ce cœur d’îlot en 18 mois à peine alors que les bailleurs préparent parallèlement une intervention sur les logements collectifs environnants.

Une concertation très large

Depuis l’été 2017, de balades urbaines en réunions publiques, les habitants, conseillers citoyens, conseillers de quartier, représentants de copropriétaires ont pu s’exprimer sur leur vie quotidienne, leurs usages respectifs et sur les pistes d’amélioration du cadre de vie qu’ils préconisent. A la demande des riverains, la ville a impulsé plusieurs contrôles des commerces du secteur par les services de l’Etat.

De leur côté, comme l’a souligné Catherine Vautrin, les élus portent « une stratégie globale de rénovation d’Orgeval » qui va au-delà du secteur pris en charge avec des financements de l’ANRU (*) et sont donc déterminés à intervenir sur la place de Fermat. L’exécutif du territoire tient à offrir une qualité de vie aux habitants, au vivre ensemble entre toutes les générations, à développer l’attractivité de cette place, à un brassage entre habitants du secteur et ceux du reste de la ville.

La clé pour réussir la métamorphose de ce cœur d’îlot et ainsi changer l’image d’Orgeval, reste la co-construction du projet d’aménagement. Comme l’a rappelé Arnaud Robinet en introduction de cette réunion publique : « Nous sommes venus entendre la voix de l’habitant ».

(*) ANRU : Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine

Pour la 1re phase d’aménagement, les choix sont faits avec un budget total d’1 M€

Deux scenarii ont été proposés pour la rénovation des abords de la partie haute encadrée par deux ensembles de logements collectifs, en copropriété et accueillant en rez-de-chaussée services et commerces. Rappelons, qu’en contrebas, avec 1,60 m de dénivelé, existe un espace public de détente. Les deux options traduisaient les attentes formulées lors de la 1re réunion de concertation par les habitants.

Finalement, à partir de juillet prochain, l’espace public en cœur d’îlot sera replanté, bordé de « murs végétalisés » et doté d’une aire de jeux, clôturée, pour les tout-petits. Dans le secteur, des obstacles pour les 2 roues motorisés et quads seront installés ainsi que des bornes d’accès pour les livraisons.

Pour cette 1re phase de travaux, la Ville financera 580 000 € et le Grand Reims 420 000 €

Les copropriétaires vont étudier les propositions pour la réorganisation des commerces

Dans les prochains mois, les copropriétaires concernés débattront en assemblée générale sur le report de commerces le long de l’axe du tramway et le réaménagement des parkings.