Reims la cosmopolite

Une véritable culture de l’international se développe à Reims au contact des étudiants et enseignants étrangers. Leur présence croissante témoigne de l’attractivité de la ville, en même temps qu’elle la renforce.

Type d'évènement

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Date

Description

La spécialisation géographique des programmes de Sciences Po Reims (Amérique du nord et l’Afrique) a ouvert dès le départ une porte sur le monde. Une porte par laquelle entrent aujourd’hui 1 200 étudiants, dont plus de la moitié arrive de l’extérieur de la France. Le corps professoral lui-même se « cosmopolitise » : près de 25 % est originaire d’Europe, d’Amérique du nord, d’Amérique latine et d’Afrique.

La proportion est encore plus élevée à NEOMA Business School où 58 % des enseignants-chercheurs sont internationaux. L’école accueille sur son campus rémois un millier d’étudiants étrangers. L’internationalisation est également un axe stratégique de l’Université Reims Champagne-Ardenne (URCA) où se forment 3 000 étudiants venus du monde entier et où intervient une centaine d’enseignants-chercheurs et doctorants étrangers. « Cela favorise l’ouverture d’esprit, estime la Colombienne Elizabeth Gonzalez, qui enseigne à NEOMA BS et Sciences Po. Et c’est une formidable publicité pour la ville : une fois de retour, chacun parle de Reims dans son pays. »

Pour Méderic Langlois, d’Invest in Reims, l’intérêt est aussi économique : « Cet environnement international est valorisant. C’est un atout pour « vendre » Reims aux entreprises extérieures. » L’ouverture à l’international peut se cultiver dès le plus jeune âge à travers l’apprentissage des langues. C’est à quoi l’école Henri Farman prépare les élèves accueillis dès la maternelle dans ses classes bilingues anglais