Rentrée scolaire pour plus de 6 400 élèves avec le Grand Reims : un service des transports scolaires en ordre de marche

Pour la 5e rentrée scolaire consécutive, la communauté urbaine du Grand Reims exerce les compétences scolaire et périscolaire pour 124 communes du territoire.

Education

Le Grand Reims met en place également en régie ou avec le concours d’associations du territoire, des accueils périscolaires (matin, midi, soir et le mercredi) et des accueils extrascolaires permettant aux enfants de bénéficier d’activités adaptées à leur âge sur les petites et grandes vacances. Pour accueillir le mieux possible plus de 6 400 élèves de maternelle et d’élémentaire et les professionnels qui les prennent en charge, le Grand Reims gère un patrimoine de 86 sites scolaires et conduit un programme d’extension et de construction. Un appel d’offres lancé en 2020 a pris en compte l’enjeu de s’adapter à la difficulté de recrutement de chauffeurs dans le domaine des transports scolaires.

L’engagement du Grand Reims pour plus de 6 400 élèves en maternelle et élémentaire répartis dans 59 écoles et environ 280 classes se traduit en 2022 par un budget total de 10,88 M€ réparti en 5,55 M€ de fonctionnement et 5,33 M€ d’investissement. Notons que le Grand Reims assure une restauration scolaire pour près de 3 900 élèves.

Avec cette rentrée scolaire, le nombre d’écoles publiques et de classes du Grand Reims va évoluer. Grâce à une opération de près de 5 M€, un nouveau groupe scolaire ouvre aux Petites Loges avec une capacité d’accueil de 7 classes au total : 3 en maternelle et 4 en élémentaire. Cet établissement est situé dans le pôle Vesle et Pôle Vesle et Coteaux de la Montagne de Reims. Le Grand Reims a géré une opération de construction pour permettre le regroupement dans un nouveau site des élèves des communes des Petites Loges, de Billy-le-Grand, de Vaudemange et de Trépail. Les écoles de ces deux dernières communes seront fermées à partir de la rentrée.

Rappelons l’existence d’un plan numérique pluriannuel de 2,8 M€ TTC sur 2020-2025, co-construit avec l’Education Nationale et destiné à assurer à chaque élève un même niveau d’équipement, et une équité à l’échelle de cette intercommunalité XXL. En 2022, le budget est de 600 000 €. Un ENT ou Espace Numérique de Travail a également été mis en place, depuis la rentrée de septembre 2021 dans les écoles maternelles et élémentaires relevant de la compétence du Grand Reims. Ce dernier bénéficie à tous les élèves et leurs familles.

Une réflexion globale et partagée a été initiée en 2021 pour anticiper l’impact de l’évolution démographique à moyen terme à l’échelle de tout le territoire. Le but est d’avoir une vision stratégique des besoins en termes d’accueils scolaire et périscolaire. Il s’agit de prévoir l’évolution des sites et/ou des modifications ponctuelles de la carte scolaire pour maintenir une offre d’accueil de qualité et de proximité.

Maintenir des services à la population optimisés et équitables, donner de l’ampleur aux projets quand c’est nécessaire et renforcer l’expertise dans la conduite des projets sont les axes majeurs de la politique scolaire du Grand Reims. Cette orientation s’appuie sur une gouvernance faisant la part belle à la proximité grâce à la représentativité des élus au sein d’un Conseil d’orientation Education et lors de conférences de territoire.

La communauté urbaine du Grand Reims fait figure d’exception en France dans le domaine des transports scolaires. Délibérément, pour rendre attractifs les postes de conducteur pour le transport scolaire et pallier une tendance globale de difficulté de recrutement constatée à la sortie de la crise sanitaire du COVID, le Grand Reims a fait plusieurs choix fructueux à l’occasion de la passation d’un nouvel appel d’offres pour son marché de transports non urbains lancé en 2020. Le nouveau contrat a permis de proposer, depuis septembre 2021, des contrats de 30 h hebdomadaire aux conducteurs puisque les prestations demandées concernent à la fois le transport organisé au quotidien et celui, variable, lié aux activités pédagogiques. La durée du contrat est longue pour les transporteurs, 7 ans depuis le 1er septembre 2021, pour faciliter les investissements des entreprises et apporter une visibilité à leurs salariés. 271 circuits scolaires en autocar seront assurés lors de l’année scolaire à nouveau. Au 25 août, le Grand Reims a enregistré 6 531 demandes d’inscription aux transports scolaires pour 2022/2023 : 1 797 primaires, 2 700 collégiens, 1 978 lycéens et 56 étudiants empruntant les circuits scolaires.

« L’engagement du Grand Reims pour le quotidien des élèves de maternelle et d’élémentaire, des familles et des équipes éducatives va croissant. Cette année, nous poursuivons la concertation débutée en 2021 avec les maires pour dessiner le réseau d’écoles du Grand Reims de demain. Plus que jamais, notre ambition de partager un destin commun a du sens. Je suis fière de porter au quotidien et de manière collective la compétence affaires scolaires »

Katia Beaujard, vice-présidente déléguée aux affaires scolaires et à la petite enfance,
Maire d’Hermonville

Actus liées

Dernière mise à jour : 01 septembre 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?