Sas vélos : petite piqûre de rappel

Les sas à vélos, destinés à protéger les cyclistes et à faciliter leur circulation, ne sont pas toujours respectés par les automobilistes. De nouvelles affichettes, fixées aux feux tricolores, rafraîchissent la mémoire des conducteurs.

Déplacements - Transports

Prévus dans le Code de la route et dans sa déclinaison pour la rue, les sas vélos sont des espaces aménagés au pied de nombreux feux tricolores. On en compte plus de 380 à Reims, délimités par une ligne pointillée et signalés par un pictogramme représentant un cycliste. Ils permettent aux deux-roues non motorisés d’être plus visibles des autres usagers, de se positionner pour tourner à gauche et, accessoirement, d’éviter de respirer les gaz d’échappement.

Malheureusement, de nombreux automobilistes ignorent encore (ou oublient) la fonction de ces sas à vélos, d’où la nécessité d’accrocher des affichettes informatives sur les feux disposant de la place suffisante pour rappeler l’intérêt des emplacements. La pose de ces affichettes jaunes (59 x 42 cm) a commencé en février et se poursuit en mars.

Rappelons qu’un enginotorisé (auto, moto, cyclo) qui empiète ou stationne sur ces espaces réservés encourt une amende de 35 euros si le feu est au vert (en cas d’embouteillage qui l’empêche d’avancer), sans retrait de points, et de 135 euros si le feu est au rouge, assortie cette fois du retrait de quatre points sur le permis de conduire. Les engins électriques (vélos, trottinettes, gyropodes…) sont, eux, autorisés.

Infos Complémentaires

ZébullO, offre de vélo en libre-service
Un service de vélo en libre service est géré par la société Champagne Parc Auto => En savoir plus

Actus liées

Agenda lié

Dernière mise à jour : 12 mars 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?