Reims scintille avec une dixième étoile… Michelin !

En janvier dernier, le célèbre et prestigieux guide Michelin a consacré la cuisine de Kazuyuki Tanaka du restaurant Racine. Le jeune chef de 35 ans a en effet décroché sa deuxième étoile, lors d’une cérémonie organisée à Paris. Elle vient s’ajouter aux neuf autres étoiles qui illuminent les restaurants de Reims et ses environs.

Type d'évènement

Gastronomie

Cinq ans après l’ouverture de Racine et trois ans après sa première étoile, l’aventure continue pour « Kazu » qui vient donc d’obtenir son second macaron Michelin. « J’étais très surpris et heureux. Bien sûr, l’histoire ne s’arrête pas là, nous allons continuer à progresser et à travailler des produits d’une grande qualité », a déclaré, réjoui, le double étoilé. Dans son restaurant situé place Godinot, le chef japonais revendique une cuisine intuitive, « au feeling », aux influences françaises et japonaises, faite à partir de produits bruts. « Ma cuisine touche au plaisir, à l’émotion, à la mémoire et je suis à la recherche de textures, d’arômes, de senteurs apportées notamment par des fleurs, et également d’une certaine perfection », poursuit-il.

Avec une équipe composée de trois employés en cuisine et quatre en salle, Racine accueille quatorze couverts. « Nous faisons attention au moindre détail et à l’esthétique. En cuisine, le dressage d’une assiette demande dix minutes pour être parfait. » La clientèle de Racine est composée de plus de 40 % d’étrangers et le chef japonais se félicite d’être installé dans une ville qui comptent autant d’étoilés. Lors de la remise officielle du guide Michelin 2020, Kazuyuki Tanaka, accompagné de son épouse Marine, a d’ailleurs rendu hommage aux grands chefs qui l’ont accompagné depuis son arrivée en France : Gilles Tournadre, Régis et Jacques Marcon ainsi que Philippe Mille.

Astronomie et gastronomie !

Car à Reims et aux alentours, c’est une véritable constellation du guide Michelin. On compte un restaurant trois étoiles, désormais deux restaurants deux étoiles et trois restaurants récompensés par une étoile. Ces dix étoiles confirment la place de Reims et de ses proches communes dans la gastronomie française et participent au rayonnement de la ville à l’international.

Dans le détail, Arnaud Lallement, chef de l’Assiette Champenoise à Tinqueux, conserve pour la sixième année ses trois étoiles. Philippe Mille du restaurant rémois Les  Crayères est conforté dans ses deux étoiles. Quant aux restaurants ayant confirmé une étoile, il s’agit de Jacky Louazé du Foch à Reims et de Pascal Champion et Dominique Giraudeau du Grand Cerf situé à Montchenot. Arrivé au mois de juin dernier, Hervé Raphanel du Millénaire à Reims a, pour sa part, gardé le macaron gagné depuis de nombreuses années par  Laurent Laplaige, son prédécesseur.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?..