L’observatoire des odeurs à pour mission d'observer les nuisances olfactives sur le territoire du Grand Reims et de mettre en place des solutions appropriées pour limiter celles-ci.

Présentation du dispositif

Plaquette "Observatoire des odeurs, respirez mieux" du Grand Reims

PDF - 2 pages - 2,49 Mo

Télécharger

Datavisualisation des odeurs

Pour une utilisation fluide de la solution nous vous recommandons d'utiliser le navigateur Chrome.

En savoir plus sur l'observatoire des odeurs

Odeurs et qualité de l'air, deux choses différentes

Les nuisances olfactives apparaissent comme le deuxième motif de plainte après le bruit. Elles sont définies par le code de l’environnement comme des événements polluants contribuant notamment à la dégradation du cadre de vie des habitants d’un territoire.

Le nez humain a la capacité de déceler et isoler 1 seule molécule odorante parmi 1 milliard de molécules d’air.

Les sources d’odeurs peuvent être très variées : terre, microorganismes, végétaux, animaux, activités humaines... Certains composés peuvent être complètement inodores et pourtant dangereux pour la santé comme le monoxyde de carbone. Toutefois, les nuisances olfactives générées peuvent avoir un impact psychologique négatif lorsqu’elles sont jugées excessives.

Les objectifs de l’observatoire
  • Quantifier les odeurs et surveiller les éventuelles nuisances générées,
  • Alerter les gestionnaires des sites en cas de gêne olfactive exceptionnelle,
  • Établir des relations de causes à effets entre le fonctionnement des exploitations, la perception des odeurs et les conditions météorologiques,
  • Proposer des solutions correctrices efficaces pour améliorer le confort olfactif des riverains,
  • Mettre en place un outil de communication entre les gestionnaires d’une part, les riverains d’autre part.
Langage des nez

L’olfaction est un sens qui nous permet de reconnaitre et analyser l’odeur perçue, mais de façon subjective. En effet, la même odeur peut être interprétée comme étant agréable ou gênante. Cette perception relève d’évocation personnelle et est donc propre à chaque individu selon sa capacité olfactive, son ressenti, son « goût », sa culture…

De même les seuils de perception d’une odeur sont propres à chacun. Il est donc essentiel de partager un référentiel commun afin d’échanger de façon objective sur une odeur perçue. Le référentiel retenu est celui du Langage des Nez®, méthodologie mise en oeuvre au sein d’ATMO Grand Est et qui permet d’associer à une odeur non pas une évocation personnelle mais un référent chimique.

Avec MELCHIOR : le Grand Reims s’engage

Le Grand Reims a souhaité mettre en place en collaboration avec ATMO Grand Est une stratégie de gestion de la problématique olfactive. Elle s’appuiera sur la mise en oeuvre d’une plateforME d’information et de ConcertatIon sur les Odeurs sur le Grand Reims dénommée MElChIOR.

Les objectifs :

  • Constituer un espace d’échanges et de concertation entre les parties prenantes piloté par le Grand Reims et animé par ATMO Grand Est ;
  • Collecter par l’application ODO des signalements de manière objectivée, géolocalisée et enregistrée par ATMO Grand Est ;
  • Développer une méthodologie « Langage des Nez® » intégrée au sein d’ATMO Grand Est, facilitatrice de l’identification de composés chimiques ;
  • Apporter une réponse graduée en fonction des signalements :
    1. Information et concertation ;
    2. Mise en place d’un observatoire de jury de nez formé au Langage des Nez® ;
    3. Intervention avec campagne de mesure.

ODO : une application pour signaler les nuisances olfactives

Participez à l’amélioration de votre cadre de vie en signalant une odeur en 1 minute !

L’application de signalements des odeurs est accessible à l’adresse : www.atmo-odo.fr/publicgrandreims ainsi qu’en téléchargement sur les plateformes IOS et Android en saisissant « ODO ici » dans le moteur de recherche.

CETTE APPLICATION PERMET AU GRAND REIMS ET ATMO GRAND EST :

  • De suivre les nuisances perçues par les riverains : fréquence, intensité, type, niveau de gêne, localisation, etc. ;
  • D’identifier une zone pouvant contenir la ou les source(s) potentielle(s) d’une odeur ;
  • D’améliorer le dialogue et la communication entre les différents acteurs ;
  • D’évaluer la mise en place de solutions techniques de la part des émetteurs.

Fonctionnement


  1. Je me connecte au site web ou directement via l’application sur smartphone.
  2. Je sélectionne le département de la Marne.
  3. Je zoome sur la carte afin de déterminer l’emplacement exact de mon signalement, je clique pour faire apparaître le repère rouge sur l’emplacement et je valide. (Si j’ai autorisé ODO à me géolocaliser, il trouvera mon emplacement et je n’ai plus qu’à valider.)
  4. Je remplis les différentes informations caractérisant mon signalement. Des menus déroulants permettent de préciser si la perception du phénomène est ponctuelle ou continue, si son intensité est plus ou moins forte, si la gêne ressentie est plus ou moins importante, de quelle autre odeur connue on peut rapprocher celle-ci, la date et l’heure de la perception.
  5. Je renseigne mon adresse courriel si je souhaite recevoir des informations et valide l’envoi du signalement.

ODO est utilisable pour signaler une odeur, mais n’a pas valeur de plainte administrative et ne traite pas les nuisances liées au voisinage. Dans le cas de nuisances liées au voisinage, veuillez consulter la page « Troubles de voisinage : nuisances olfactives (odeurs) » sur www.service-public.fr

Le Grand Reims et le développement durable

Dernière mise à jour : 03 octobre 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?