Après la ville de Reims distinguée, c’est au tour du Grand Reims, d’être primé « Territoire Engagé pour la Nature » en phase avec l’ambition du Projet de territoire.

Grâce aux projets de renaturation du Port Colbert, de végétalisation du complexe agro-industriel de Bazancourt-Pomacle et la coulée verte de la Suippes, portés par sa présidente, Catherine Vautrin, la communauté urbaine du Grand Reims a été reconnue par un jury composé de l’Office Français de la Biodiversité, l’Etat, les Agences de l’eau Rhin-Meuse, Seine-Normandie et Rhône-Méditerranée-Corse et la Région Grand Est pour les 3 prochaines années.

Les projets de renaturation du Port Colbert, de végétalisation du complexe agro-industriel de Bazancourt-Pomacle et la coulée verte de la Suippes s’inscrivent dans un schéma Directeur Trame Verte Bleue qui garantit la meilleure prise en compte possible de la biodiversité. Le plan Pluie, le Plan Alimentaire Territorial, le projet AZUREV de lutte contre l’artificialisation des sols, sont autant de moyens d’œuvrer pour la qualité des eaux et de la biodiversité. Les engagements du Grand Reims pour les mobilités durables et pour l’éducation à l’environnement sont également à souligner, notamment par le partenariat avec le Parc Naturel pour développer le lien citadins/ruraux.

A travers sa compétence pour le développement durable, le Grand Reims poursuit depuis sa création d’une politique ambitieuse sur l’ensemble de son territoire. Avec le vote du projet de territoire lors du prochain conseil communautaire et la définition d’actions fortes à venir dans le cadre de cette feuille de route, le Grand Reims va d’autant plus s’affirmer en tant que « Territoire Engagé pour la Nature », dans les prochaines décennies.

Catherine VAUTRIN, Présidente du Grand Reims

Qu’est-ce que « Territoire engagé pour la nature » ?

C’est une initiative du Ministère de la Transition écologique portée par l'Office français de la biodiversité. Elle se décline pour les entreprises, les territoires et les partenaires qui s'engagent en faveur de la biodiversité. Cette initiative vise à renforcer la mobilisation de l'ensemble de la société civile pour enrayer l'érosion de la biodiversité. Le programme « Territoires engagés pour la nature » vise à faire émerger, reconnaître et valoriser des plans d'actions en faveur de la biodiversité.

Quel est le rôle d’un Territoire engagé pour la nature ?

En matière de biodiversité, le rôle que les collectivités peuvent jouer est multiple :

  • intégrer de la biodiversité à l'ensemble des politiques publiques menées (urbanisme, routes, gestion d’espaces, éducation, culture, etc.) ;
  • mobiliser les acteurs d’un territoire en proposant des projets en partenariat avec des associations, acteurs économiques, etc ;
  •  agir directement en faveur de la biodiversité en menant des actions ciblées (fauche tardive en bord de route, critères environnementaux dans les achats publics, objectif zéro phyto pour les espaces verts, etc.) ;
  • sensibiliser pour favoriser une prise de conscience des dangers qui pèsent sur la biodiversité et partager avec les citoyens et les acteurs locaux des priorités claires ;
  • inspirer et essaimer en partageant son expérience et ses bonnes pratiques.

Le Grand Reims et le développement durable

Dernière mise à jour : 03 octobre 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?