Terre de Champagne

Au cœur du vignoble champenois, l’œnotourisme continue de se développer dans le Grand Reims, permettant aux plus jeunes comme aux curieux de percer les secrets du champagne, vin des rois et roi des vins.

Phare de Verzenay


Un phare qui surplombe les vignes ? Étonnant. On doit cette idée à Joseph Goulet en 1909 qui, pour attirer l’œil, décida de construire cet édifi ce inhabituel au milieu de ses parcelles. Aujourd’hui c’est un écomusée de la vigne. Sur place, les animations interactives permettent de retracer en images l’histoire des vins champenois, les différents territoires qui composent l’aire d’appellation, les travaux de la vigne, les fêtes et traditions champenoises.

Le sentier du vigneron


Aux portes du Grand Reims, le charmant village de Mutigny, a une caractéristique : c’est le plus haut village champenois, perché à 240 m de hauteur. De ce promontoire se dessine une boucle d’un peu plus de 2 km où coteaux, vallée et vignes défi lent tout au long du sentier. Balade guidée et prisée par les visiteurs, elle fait état de la beauté du patrimoine culturel, végétal et géographique du terroir champenois. L’un des plus remarquables sentiers pédestres en Champagne.

 

L’art du sabrage


N’est pas maître du sabre qui veut. Cette tradition, qui consiste à frotter la lame d’un sabre (ou d’une dague) pour extraire goulot, bouchon et muselet d’une bouteille de champagne demande un peu de dextérité. L’expérience est proposée par la Maison Canard-Duchêne au cœur de son parc centenaire sur les hauteurs de la Montagne de Reims, ainsi que par la Maison Pol Couronne, installée en plein cœur de la cité des Sacres. Initialement vu comme un geste guerrier devenu aujourd’hui un symbole joyeux et festif, le sabrage est aussi porté par la confrérie des Sacres de la Champagne. Lors de chapitres exceptionnels, de nouvelles personnalités sont initiées à l’art du sabrage d’une bouteille de champagne et deviennent ainsi « Parrains » d’un cep de vigne de l’appellation.

« Pré en bulles »


La prestidigitation fait partie des aspects de la fabrication du champagne. À Trépail, on se sert de la magie pour créer des spectacles d’animation. Les décors, les personnages, les automates et les jeux de lumière embarquent les petits comme les plus grands dans un show qui met en scène toute la Champagne. La visite interactive, « le Parcours des arts de la vigne », révèle de son côté le savoir-faire des hommes et la passion de la vigne et du champagne, narrée par le petit robot « Créabulle ». Puis, c’est l’histoire du champagne qui se raconte à travers le spectacle « La Part des Anges », un spectacle féerique d’où renaît Dom Pérignon, un des grands hommes qui a fait du champagne ce nectar d’exception reconnu par-delà les frontières.

Visites de caves en un clic


« Winalist », plateforme de réservation d’expériences oenotouristiques en ligne, permet d’effectuer une recherche simple en fonction des critères demandés (choix du vigneron ou de la Maison, visite, dégustation, balade). Il existe un peu plus de cent expériences référencées sur le site. Pique-nique dans les vignes, accords metsvins, dégustation de millésimes… les propositions sont éclectiques !

Sur le même principe, il existe aussi la plateforme « Rue des Vignerons » qui permet de réserver une visite auprès des Maisons et/ou des vignerons sous un format plus classique.

Enfin, sur « Champagne Booking », les réservations sont possibles pour visiter les Maisons de Champagne rémoises et sparnaciennes uniquement.

Infos et adresses

Retrouvez toutes les infos et adresses directement sur les trois sites de l’Office de tourisme du Grand Reims :

ou sur reims-tourisme.com

La découverte sous nos fenêtres

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?..