Les plans de Déplacements

Le Plan de Déplacements Urbains définit les principes généraux de l’organisation des transports, de la circulation et du stationnement dans le périmètre des transports urbains. Objectif principal : une utilisation plus rationnelle de la voiture, une plus grande place accordée aux piétons, aux deux-roues et aux transports en commun.

Le Plan de Déplacements Urbains (PDU)

Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) définit les principes d’organisation des transports de personnes et de marchandises, de la circulation et du stationnement, dans le périmètre des transports urbains.

Il assure une vision cohérente des déplacements avec l’urbanisme et vise à diversifier l’offre de mobilité pour répondre au droit au transport tout en traitant les enjeux de la qualité de l’air.

Réduire les impacts des déplacements sur l’environnement, diminuer le trafic automobile et développer l’usage des transports collectifs et des moyens de déplacements les moins polluants, sont ces principaux objectifs.

Reims Métropole a adopté son premier PDU en 2001 puis révisé une première fois en 2007. Avec l’extension de l’agglomération et la création de la Communauté Urbaine, une nouvelle révision a été initiée, qui est actuellement en cours de réalisation.

Le PDU a été révisé en 2016 et prend en compte l’état de la mobilité de l’agglomération rémoise et les besoins futurs pressentis liés à la dynamique territoriale.

Eléments de diagnostic :
•    Une qualité de l’air fortement liée au trafic automobile
•    Un potentiel important pour les modes actifs (agglomération dense, courtes distances, dénivelés faibles)
•    Un tramway attractif invitant à améliorer le niveau de service de l’ensemble du réseau
•    Un cœur d’agglomération contraint par le transit automobile
•    Une gestion du stationnement à optimiser
•    Une organisation des livraisons impactant l’espace public

Enjeux territoriaux :
•    Des projets urbains structurants en cœur d’agglomération
•    Une nécessité de réduire les émissions de polluants à l'échelle de l’agglomération et particulièrement sur les zones en dépassement de seuils
•    Une ambition d’améliorer la qualité de vie globale sur le territoire, facteur d’attractivité

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?