Zone de bioéconomie du Grand Reims : projet de création d’une ZAC

Information du public sur l’avancée du projet

Depuis la délibération initiant le processus, des travaux ont été menés pour affiner le projet sur différents paramètres, dans la perspective d’une concertation publique qui aura lieu au premier semestre 2024.

Ces travaux ont permis de présenter, lors d’une réunion publique le 14 novembre 2023, le document suivant.

Pérenniser et poursuivre le déploiement de l’actuelle bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle, générer de la valeur ajoutée pour le territoire en termes d’emplois et d’activité économique, valoriser les productions locales, l’économie circulaire, la décarbonation et la défossilisation, tels sont les objectifs du projet de création d’une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) dans le prolongement de l’actuelle bioraffinerie.

La bioéconomie s’inscrit dans le projet de territoire du Grand Reims. Elle est l’un des axes prioritaires de sa stratégie de développement économique et de « décarbonation ». Elle s’articule avec des stratégies régionales telles que le SRDEII et les orientations du SRADDET mais aussi les stratégies nationales et européennes. Elle s’appuie sur le développement unique de la plateforme agro-industrielle de Bazancourt-Pomacle.

A travers cette bioraffinerie, le Grand Reims est reconnu comme un acteur important et historique de la bioéconomie régionale. Il se doit de capitaliser sur cet avantage compétitif en poursuivant une stratégie ambitieuse de développement, de recherche, d’innovation et de transfert dans ce domaine, et ce, à l‘échelle du territoire dans son ensemble.

Le site de la bioraffinerie comprend à ce jour plus de 200 ha autour desquels gravite un grand nombre d’entreprises, de scientifiques et d’acteurs constituant un écosystème incomparable et dynamique, fédéré autour d’une chaîne de valeur complète : la bioéconomie.

Ainsi sont présentes les entreprises ADM, Air Liquide, ARD, Cérésia, Cogecab, Cristal Union, Européenne de Biomasse, Ficap, Givaudan et Vivescia, ainsi que le Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie (CEBB), qui regroupe des équipes d’AgroParisTech, de CentraleSupélec, de Néoma Business School, et de l’URCA. Ce sont 2 200 emplois directs et indirects, et un pool de recherche et de transfert de technologie uniques en France.

Le projet de ZAC s’inscrit dans le prolongement de la dynamique industrielle de l’actuelle bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle en accompagnant le développement des acteurs historiques de cet écosystème unique en son genre et en accueillant de nouvelles entreprises.

Un tel développement sera générateur de valeurs ajoutées pour le territoire : emplois, valorisation des productions locales, économie circulaire. Il sera également conçu pour répondre aux exigences du développement durable, notamment en termes de décarbonation et de respect de l’environnement pour préserver notre territoire.

PROJET DE CREATION D’UNE ZAC ET LANCEMENT PROCHAIN DE LA CONCERTATION PREALABLE

Un secteur opérationnel à aménager a été identifié, en limite avec l’actuelle bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle. Il est situé sur les communes de Pomacle, Bazancourt et Boult-sur-Suippe.

La Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) apparaît comme la procédure la plus adaptée, pour permettre une meilleure maîtrise du foncier, de sa destination, des aménagements et équipements nécessaires, ainsi que de leur financement. Elle aura pour objectif de :

  • pérenniser et poursuivre le déploiement de l’actuelle bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle sur les prochaines décennies, au bénéfice des entreprises installées comme de nouveaux investisseurs,
  • générer de la valeur ajoutée pour le territoire en termes d’emplois et d’activité économique,
  • de valoriser les productions locales, l’économie circulaire, la décarbonation et la défossilisation.

La mise en place d’une telle ZAC suppose la définition d’un programme d’aménagement, le lancement d’un certain nombre d’études et l’élaboration d’un dossier de DUP, qui seront réalisés courant 2023, ainsi que le lancement d’une concertation.

Lors de sa séance du 15 décembre 2022, le Conseil Communautaire du Grand Reims a défini les objectifs de ce projet de Zone d’Aménagement Concerté (ZAC), ainsi que les modalités de la concertation.

Dernière mise à jour : 21 mars 2024

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?