L'EDDIE

La plateforme de la rénovation énergétique du Grand Reims. Un service du Grand Reims pour un accompagnement personnalisé et gratuit de votre projet de rénovation énergétique.

    Information :

    Démarchages et travaux  à 1 euro…

    Les travaux  à 1 euro est une offre commerciale qui s'appuie sur le « Coup de pouce économies d'énergie », programme gouvernemental mis en place dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economie d’Energie.

    Avec le début des températures hivernales, les démarchages vont bon train pour vendre

    • aux particuliers une chaudière, une pompe à chaleur, des panneaux solaires, un poêle à bois et/ou une isolation à 1 €… si votre revenu fiscal de référence l’autorise.
    • aux professionnels, notamment les gestionnaires de copropriété(s), une isolation (plancher bas, combles,…) ou une nouvelle chaudière collective.

    La collectivité ne mène aucun démarchage de ce genre et n’a mandaté personne pour le faire. Soyez vigilants !  -> Plus d'infos

    Actualités :

    Le Ministère de l'Ecologie lance une grande campagne de communication autour de la création du Service Public de la rénovation énergétique qui s'appellera FAIRE : Faciliter, Accompagner, Informer pour la Rénovation Énergétique.

    La recherche d'un conseiller sur le site faire.fr renvoie les citoyens du Grand Reims vers l'EDDIE qui est le service public du Grand Reims à destination du grand public et des professionnels.

    Démarchages et travaux à 1 euro…

    Les travaux  à 1 euro est une offre commerciale qui s'appuie sur le « Coup de pouce économies d'énergie », programme gouvernemental mis en place dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economie d’Energie.

    …Soyez vigilants !

    Avec le début des températures hivernales, les démarchages vont bon train pour vendre 
    - aux particuliers une chaudière, une pompe à chaleur, des panneaux solaires, un poêle à bois et/ou une isolation à 1 €… si votre revenu fiscal de référence l’autorise. 
    - aux professionnels, notamment les gestionnaires de copropriété(s), une isolation (plancher bas, combles,…) ou une nouvelle chaudière collective.

    L’ADEME et la Région Grand Est appellent à la vigilance sur ce type de pratique et invitent les particuliers à ne pas prendre d’engagements sans avoir pris l’attache au préalable d’un conseiller spécialisé performance énergétique qui vous permettra, si les travaux n’ont pas encore été effectués, de vérifier rapidement et gratuitement la fiabilité de l’entreprise.

    Les 7 types d’abus les plus fréquents :
    •    Le démarchage agressif se revendiquant d’un organisme d’Etat,
    •    Le harcèlement téléphonique ou physique,
    •    La non-présentation d’un devis avant réalisation des travaux,
    •    L’absence de visite technique préalable permettant de vérifier la faisabilité des travaux (réseaux eau et électrique, VMC, conduit de cheminée,,.)
    •    Le non-respect du délai de rétractation avant de commencer les travaux,
    •    Un manque de qualité dans la réalisation des travaux (dégradations de l’habitat, malfaçon etc.),

    Les 5 conseils pour s’assurer de travaux de qualité :
    •    Assurez-vous qu’il est prévu un contact téléphonique préalable pour analyser vos besoins et votre situation,
    •    Exigez la présentation d’un devis avant tout travaux détaillant les surfaces à traiter et les matériaux utilisés et le respect du délai de rétractation,
    •    Prévoyez une visite technique sur place du professionnel pour vérifier la faisabilité du chantier, les conditions d’accessibilité et les éléments sensibles en termes de sécurité,
    •    Vérifiez la qualification RGE du professionnel qui réalise les travaux.
    •    Privilégiez une entreprise de la région afin d’avoir un interlocuteur près de chez vous.

    Contactez la Plateforme de Rénovation Energétique EDDIE du Grand Reims au 03.26.35.37.13
    => Plus d'information sur les isolations à 1€.

    Et si ça valait le coup d’installer des panneaux solaires ?

    -> Le cadastre solaire est accessible gratuitement en suivant ce lien.  

    Pour aider les habitants à répondre à cette question, le Grand Reims lance le cadastre solaire, un nouvel outil numérique pour y voir plus clair avant de s’engager dans un projet photovoltaïque. Ce service offre des données fiables et n’engage à aucun achat.

    Assez de soleil ou pas assez ?
    Pour en avoir le coeur net, il suffira d’indiquer son adresse postale afin de localiser la toiture de sa maison sur la vue aérienne proposée par l’interface. Le logiciel calculera ensuite la répartition du potentiel solaire sur le toit et la superficie sur laquelle pourrait s’étendre les panneaux photovoltaïques.

    Le cadastre solaire calcule également l’économie réalisée si le ménage choisit de consommer cette énergie renouvelable ou l’estimation du temps de retour sur investissement en cas de revente à EDF. Les internautes seront renvoyés vers d’autres sites internet s’ils souhaitent avoir des renseignements sur les démarches administratives et les aides financières à l’installation de panneaux solaires. Le Grand Reims fait partie des premières collectivités au niveau national à se doter d’un tel outil, à l’image d’Annecy ou Lyon. Ce service sera accessible à tous les habitants de la communauté urbaine pour la fin de l’année 2018. Alors si vous ne trouvez pas votre adresse dès maintenant, pas de panique : début 2019 votre toit y figurera, le temps que le cadastre numérique de votre commune soit réalisé.


    Après les maisons passives, voilà les maisons "à énergie positive"

    Quelles sont leurs caractéristiques, leurs performances, leur coût et surtout sont-elles destinées à se généraliser ? 

    La maison à énergie positive en 5 points 
    1- Le maître mot : l'auto consommation 
    2- Des factures énergétiques réduites mais pas nulles 
    3- Une sobriété architecturale 
    4- Des occupants acteurs du logement 
    5- Un surcoût de l'ordre de 10 à 15%

    Maison à énergie positive, c’est à dire ?
    Une maison à énergie positive produit plus qu'elle ne consomme. Concrètement, cela signifie qu'elle arrive à produire elle-même sa propre énergie de manière à pouvoir couvrir aussi bien les dépenses des occupants en énergie primaire (chauffage, eau chaude, auxiliaires - la ventilation par exemple - et éclairage) que celles engendrées par les usages ménagers. 

    Maison à énergie positive, quelle différence avec une maison passive ?
    Une maison passive vise avant tout à la sobriété énergétique et à minimiser ses besoins par une conception avancée et une isolation renforcée. 
    Une maison à énergie positive a pour principale caractéristique de produire plus d'énergie qu'il n'en faut. Ses performances thermiques sont relayées au second plan. 

    Maison à énergie positive : quelles performances énergétiques ?
    Avec les maisons à énergie positive, on parle de dépenses à "compenser". Sachant que la consommation des maisons basse consommation est fixée à 50 kWh/m2/an en énergie primaire (exigences de la réglementation thermique RT2012) et estimée en moyenne à 70 kWh/m2/an pour les consommations ménagères, il faut donc que la maison passive arrive à compenser au moins 120 kW/h/m2/an. L'un des secrets de la réussite réside dans la diminution des consommations de chauffage grâce à une isolation renforcée, une parfaite étanchéité de l'enveloppe et l'intégration d'équipements ultra-performants utilisant les énergies renouvelables. 

    Maison à énergie positive = maison auto suffisante ?
    Parce qu'elle produit plus qu'elle consomme, la maison à énergie positive n’est pas auto suffisante car les énergies renouvelables (comme le solaire) sont de par nature aléatoires. Lorsque l'ensoleillement est insuffisant, la production va inévitablement chuter, obligeant le foyer à s'alimenter à l'extérieur. A l'inverse, les jours de soleil, elle peut dépasser les besoins des occupants de la maison. Elle pourra alors être mise à profit grâce à une solution de stockage qui permet d'optimiser la production. 

    Maison à énergie positive : quelle forme ?
    Leur forme est simple et compacte pour limiter les surfaces d'échanges thermiques ainsi que les risques de ponts thermiques. La maison intègre également de nombreux équipements : VMC double flux, chauffe-eau thermodynamique, menuiseries à triple vitrage, chauffage bois à pellet, panneaux solaires... des appareils de dernière génération ultra-performants et pour la plupart intelligents donc contrôlables à distance à condition que les occupants aient investi dans le pilotage de la maison. 

    Maison à énergie positive : risque de surcoût ?
    Etant donné d'une part les nombreux équipements qu'elle comporte et d'autre part, la rigueur qu'elle réclame en termes de conception et, surtout, de réalisation, la construction d'une maison à énergie positive engendre forcément un surcoût de 15 à 20 % par rapport à une construction traditionnelle, surcoût qui pourra être résorbé par un retour sur investissement grâce aux 60% d'économies d'énergie sur les factures. 

    Maison à énergie positive : déjà une réalité ? 
    Elles sont encore rares et pour la plupart encore en phase de tests et d'expérimentations. Cependant, elles pourraient se multiplier rapidement notamment si les constructeurs de maisons individuelles arrivent à standardiser le modèle. 

    En partenariat avec :

    http://51.capeb.fr/
    http://www.btp51.ffbatiment.fr/
    Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?..

    12 avenue du Général Bonaparte 51100 Reims
    (Cliquez sur l'adresse pour accéder au plan)

    Ouverture du public de 14h à 17h du lundi au vendredi.

    N'hésitez pas à prendre rendez-vous :

    • Par téléphone à Reims Contact au 03 26 35 37 13, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h00 à 17h30 (17h00 le vendredi)
    • Par courriel
    • Via internet

    Un conseiller de l’EDDIE assure une permanence publique hebdomadaire à la Maison de l’Habitat, 31-33 rue Cérès à Reims chaque mercredi après-midi de 13h30 à 17h (rendez-vous recommandé).

    Les autres aides au logement

    Pour plus de confort chez soi, il y a mieux à FAIRE

    Contre les problèmes liés à la chaleur, au froid ou à l’humidité, il suffit de FAIRE ! FAIRE, c’est le service qui vous aide gratuitement à améliorer le confort de votre logement.

    Contactez nos conseillers de l'Eddie, membres du réseau FAIRE, pour commencer vos travaux de rénovation.